Le premier collège de France partenaire de Respect Zone

Respect au collège le 27 mars à Brest 

Saint-Pol-Roux, premier collège de France labellisé Respect Zone, organise un débat sur la cyberviolence 

Paris, le 16 mars 2015 - Mme Sylvie Hamon, Principale du collège public Saint-Pol-Roux à Brest, accueillera en ses murs, Philippe Coen, le fondateur de l’association Respect Zone, le 27 mars prochain à 18h00, dans le cadre d’une rencontre-débat inédite sur la cyber-violence, à laquelle elle a convié les 280 élèves de son établissement. 

A cette occasion, elle adoptera symboliquement le label Respect Zone pour l'ensemble du collège, en l’apposant à l’entrée et à l'intérieur de son établissement. Elle incitera ensuite chaque élève à s’engager éthiquement à respecter les 4 règles de la Charte Respect Zone : (1) ne publier ou ne soutenir aucun contenu discriminant et excluant, (2) retirer ou le cas échéant laisser le contenu en débat mais marquer sa distance critique vis-à-vis d’un contenu irrespectueux, (3) afficher le label Respect Zone sur sa page de manière visible, et (4) veiller à ne pas en faire un usage abusif. 

L'enjeu est de taille car il n'est pas si simple d'inciter les élèves à prendre un engagement moral de comportement citoyen, non discriminant et non harcelant, sur les réseaux sociaux. Si la majorité des élèves a une utilisation positive du web, ils ne sont pas pour autant tous prêts, loin de là, à s'engager publiquement et à être véritablement acteur du respect vis à vis des autres. 

Le sujet suscite déjà l’intérêt de nombreux collégiens, dont certains ont même décidé de devenir Ambassadeurs Respect Zone. Par ailleurs, Mme Hamon attend à ce débat la présence de parents, d’enseignants, mais aussi de représentants d’autres établissements de Brest, de structures de quartier et de représentants de l’Education Nationale. 

En adoptant collectivement le label Respect Zone sur son site internet et en ses murs, le collège, ses élèves et le corps enseignant, s'engagent publiquement et collectivement contre toutes les cyber-violences, dont le harcèlement entre élèves sur les réseaux sociaux. 

« Cela fait 3 ans que nous menons des actions ciblées contre le harcèlement à l'école. En découvrant l’initiative Respect Zone, je me suis dit que c’était la solution pour notre collège. Et j’ai eu l’idée d’organiser un débat. J’ai appelé M. Coen et il a dit oui tout de suite. Nous sommes le premier collège à adopter le label mais je pense qu’il y en aura bientôt beaucoup d’autres », déclare Mme Hamon. 

« Le respect sur les réseaux a de l’avenir avec Respect Zone et les initiatives locales comme celles du collège Saint-Pol-Roux. Grâce au succès médiatique de notre campagne (Clip "La carte"), nombre de particuliers (jeunes et moins jeunes) et d'entreprises de renom (dont Free et Microsoft), ont décidé d’adopter le label Respect Zone et d'afficher le respect haut et fort ! 

Aujourd’hui, c’est au tour des établissements scolaires de marquer leur soutien au label pour encourager le respect entre élèves et vis à vis des enseignants. Nous sommes profondément touchés par l’initiative spontanée du collège de Brest et sommes convaincus que d'autres établissements scolaires de France et demain d’Europe suivront le mouvement de l'auto-responsabilité et de l'auto-éthique. 

Nous avons confiance que notre label anti-harcèlement et anti-haine d'origine française pourra se développer même outre-Atlantique puisque des collèges américains se sont déjà montrés intéressés via le Center for School Climate à New York », se réjouit Philippe Coen.